« Tu savais que les cactus avaient une fleur ? Au milieu des pics se trouve un cœur. »
 

Please don't bite me, don't hurt me... [Ft.Virtuose]

 :: Les Territoires :: Terres de Virtuose :: La Plaine Orageuse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Orchidée
Membre
avatar
Orchidée
Messages : 11
Points : 31
Ven 5 Jan - 17:21
Virtuose & Orchidée531 mots
Please don't bite me, don't hurt me...
Aujourd'hui tu n'avais pas le cœur à la patrouille Orchidée, cela fait plusieurs jours qu'Ambre était malade , ta petite étoile avait attrapé un beau rhume. Quoiqu'elle guérissait petit à petit tu ne voulais pas la lâcher d'une semelle. Elle ne méritait pas de rester seule la pouliche, c'est la dernière chose qu'elle méritait, elle qui était si gentille, si brillante, si ... pure. Mais ton cavalier devait patrouiller et t'avait emmené avec lui. Il t'avait sellé contre ton gré. Bon tu ne t'étais pas débattu pour ne pas le blesser mais il avait bien vu que tu n'avais pas bonne mine Orchidée. Tu soupiras quand il te tapa gentiment du pied et te mis au trot. Tu aurais aimé rester dans ton box aujourd'hui, dans la paille chaude... Tu secouas ta longue crinière, essayant de ne pas l'avoir dans les yeux. Tu pouvais entendre le rire de ton humain préférer. Oh oui ce que tu l'aimais ! Il était si gentil !

Tu soupiras quand il te tapa encore du pied avant de tourner la tête vers lui et sourire. Enfin tu aurais sourit si tu n'avais pas ce truc dans la bouche. Tu te mis alors à galoper la tête haute, le vent de giflant le visage. Cette sensation de liberté, ça aurait poussé ta sœur à s’enfuir ? Tu expiras par les naseaux. Elle n'était plus rien pour toi. Ce n'était plus ta soeur. Elle ne t'avait pas emmené avec elle, elle t'avait renié. Soudainement, tu te cambras violemment, expulsant ton cavalier. Qui se retrouva parterre. Tu étais agitée, normalement il n'y avait pas de prédateurs dans cette partie du territoire. Alors pourquoi tu en sentais un ? Tu ne voulais pas blesser l'Homme mais il était trop près, trop. Tu te dressas sur tes pattes arrière, les oreilles en arrière. Tu essayais de voir où il pouvait se cacher. Puis soudain tu l'aperçus, le petit puma, il avait déjà bondi et l'homme poussa un hurlement. Tu reculas et le félin tomba sur le pauvre malheureux , le plaquant au sol. Tu ne pouvais rien faire sans blesser son coéquipier. Mais tu allais quand même le faire. Pour son bien... C'est le plus important.

" COURT "

Tu ne comprenais pas. Tu devais prendre la fuite . Tu le regardas, essayant de ne pas se laisser dévorer sans donner de coups en retour. Non... Tu ne pouvais pas... Pourtant il te lança un regard. Un de ces regards à glacer le sang. Honteuse, tu lui obéis et couru. Orchidée, tu n'avais jamais pris la peine de mémoriser l'endroit. Tu avais été bête, maintenant où est ta maison ?

Tu courus longtemps, pouvant encore entendre ou sentir le puma. Tu avais peur , tu avais terriblement peur. Tu avais perdu ton cavalier, et peut-être que tu perdras Ambre. Combien de temps c'est écoulée depuis la mésaventure ? Où est ta maison ? Tu t’arrêtas et regardas autour de toi. Tu n'étais jamais venu ici. Oh Orchidée... Tu es complètement perdue !

- " Oh non... "

_________________
Orchidée
Comme la fleur , j'ai une odeur propre : celle de la Bienveillance


Design de Black Pearl
Orchidée vous humes en Bleu Demin [#0066cc]
Orchidée
Revenir en haut Aller en bas
Virtuose
Membre
avatar
Virtuose
Messages : 28
Points : 155
Lun 8 Jan - 0:08
Un orage sans foudre


Virtuose était serein, heureux...
Le jour baigné dans ce petit matin prometteur regorgeait de chances pour son troupeau, et les rayons sang de l'astre du jour n'incendiaient aucun pelage de fauve, mais ils illuminaient la robe dorée d'une nouvelle venue.
L'étalon sentait son cœur s'alléger, bientôt, la neige ciselée et délicate s'éclipserait au profit de l'éclat tendre du printemps.
Et les membres de sa harde écraseraient une herbe drue et grasse sous leurs sabots luisants, l'air tiède caresserait leur pelage souple ; et le dominant pourrait respirer en songeant qu'une dure époque serait passé.
Mais pour l'heure il ne s'agissait que de promesses incertaines, et il huma une odeur inconnue, encore une jument...Qu'était-ce, cette fois ?
Son esprit restait protecteur, même si son cœur était épanoui.
Son galop ample et puissant le fit traverser ses terres, avant de parvenir à la plaine orageuse, et Virtuose détailla mieux le fumet que dégageait l'intrus...

Jument...Homme...Puma.

Fantastique.Il suffisait d'en parler pour qu'il apparaisse.
Cependant cela ne signifiait pas que cette jument domestiquée ait amené le félin jusqu'ici, quoique...
Ombre discrète et majestueux, il émergea devant elle.
Elle semblait ,elle aussi, égarée.Apeurée.
Se redressant fièrement, l'étalon sombre rompit le silence.

-Madame, vous êtes sur mon territoire, bien que j'imagine que vous êtes perdue...Pardonnez-moi de mes manières cavalières, mais le félin dont tu portes l'odeur te poursuit-il ?

Incroyable.Il manquait à tous ses devoirs. Avec un raclement de gorge, le dominant refoule l'urgence de la situation

-Je me nomme Virtuose,dominant de la harde qui vit sur ce territoire.


_________________
Virtuose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORGOTTEN LEGENDS :: Les Territoires :: Terres de Virtuose :: La Plaine Orageuse-
Sauter vers: