« Tu savais que les cactus avaient une fleur ? Au milieu des pics se trouve un cœur. »
 

- sous le regard des étoiles (ft. pearlou d'amoureuh).

 :: Les Territoires :: Terres de Black Pearl :: la rivière aux étoiles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ushuaïa
Fondatrice
avatar
Ushuaïa
Messages : 223
Points : 423
Jeu 27 Juil - 1:12
sous le regard des étoiles


Une fois encore, je ne dors pas, étant bien trop hantée par ses pensées qui me hantent depuis ma plus tendre enfance. Ce cauchemar, celui où je vois encore et encore mes parents se noyer dans la rivière sous mes yeux, sans que je ne puisse rien faire, traverse sans cesse mon esprit. Pourtant, je n'étais pas là au moment où ils sont partis rejoindre les étoiles. Non, j'avais fugué du camp parce que j'étais encore une stupide pouliche inconsciente des conséquences de ses actes. Cependant, ce n'était pas une si mauvaise chose, car je l'avais vu, lui, cet étalon qui trouble si souvent mes rêves. Je me redresse, levant la tête vers le ciel et ses si belles constellations. Le camp est silencieux, tous dorment déjà, c'est donc vraiment le bon moment pour partir à l'aventure. Je vais enfin pouvoir prendre l'air tranquillement, oublier un peu tous ses soucis qui me rongent intérieurement ainsi que ce rôle important que je détiens au sein de cette tribu que j'aime tant.

C'est pensive que je vagabonde sur mes terres, trottant entre champs et forêts, sans bien sûr ne jamais être fatiguée, ne l'étant que très rarement. Je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir faire demain, à ce que peuvent bien penser les autres de moi et à toutes sortes de choses, et je finis évidemment par m'égarer au milieu de nul part, comme d'habitude. Je ne reconnais guère mon territoire, mais je peux toutefois dire que ce lieu est magnifique, presque magique. Un immense lac se présente en face de moi, et c'est avec des yeux pétillants que je remarque que les étoiles s'y reflètent parfaitement dedans. Je m'approche alors, admirant ce ciel nocturne, jusqu'au moment ou mon souffle se fit plus court, ressentant une présence derrière moi.

_________________
Merci énormément Pearly' d'amoureuuuuh ♥️

"C'est cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui qui m'a ouvert les yeux, me montrant que j'étais tombé amoureuse de ce sauveur, celui qui a affronté le courant de la rivière à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre".
Ushuaïa
http://rpg-spirit.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Black Pearl
Co-fondatrice
avatar
Black Pearl
Messages : 115
Points : 356
Jeu 27 Juil - 10:56
Sous le regard des étoiles



"Because you are my star"

Black Pearl se tenait ainsi, aussi immobile qu'une statue, la silhouette brouillée par la vivacité de la lumière que projetait la lune. Le regard perdu dans les étoiles, il en admirait leur union. Il fixait le ciel avec prestance, comme si il ne désirait que cela désormais. Cela était en toute évidence, un mensonge imprudent. Il la cherchait, parmi les étoiles. Il voulait trouver celle qui l'avait aidé et soutenu, la jument du Fort Abandonné : Ushuaïa. Ses yeux dorés brillaient au contact de la lune, sa crinière brune dansait au rythme du chant des lucioles, sa robe aussi noire que celle d'un corbeau luisait de plus belle, ne formant qu'un avec la nuit. L'étalon veillait sur sa harde. Perché en haut de son promontoire, il avait une vue sur l'ensemble de son troupeau. Il observait surtout les poulains, eux qui, souvent se montraient bien plus coriaces et imprudents que les adultes. Mais cette nuit, il n'y avait rien, pas même un bruit. C'était calme.

Alors, il décida de s’éclipser quelques instants, juste assez pour pouvoir réfléchir. Etait-il certain de ce qu'il voulait ? Prenait-il assez le temps pour penser ? Ce mot était bien trop grand pour l'étalon. Penser ne suffisait pas seulement de réfléchir avec la tête, mais aussi avec le coeur. Black Pearl marchait tranquillement sous la lisière brumeuse, ses sabots fouinant le sol avec entrain. Sa musculature, digne d'un frison, suivait le rythme imposé par ses membres. Ses symboles, aussi rouges que le sang, proposaient un contraste imposant avec l'obscurité de sa robe. Sa crinière tombait avec élégance sur son encolure, et elle remontait ainsi, cachant presque ses yeux. Il sentait l'herbe humide sous ses sabots, et le bruit somnolant des créatures qui se cachaient dans les feuillages. Il arrivait à son endroit favori : La rivière aux étoiles. La nuit, l'eau et le ciel ne formaient qu'un, plus rien ne les différencier. L'eau était pure, et d'un bleu immatriculé. Les astres s'y reflétaient, le paysage était tout simplement magnifique. Pearl observa le ciel, avant de baisser le regard.

Quelque chose n'était pas normal. Il pouvait sentir la présence d'un étranger, qui n'était absolument pas un équidé de son troupeau. Ses sourcils se froncèrent, ses oreilles se dressèrent. Le regard sûr, il avança doucement, juste assez pour pouvoir observer la silhouette d'une jument. A cet instant, tout signe de prudent s'estompa. A la place, ce fut un sourire qui apparut. L'étalon avait reconnu Ushuaïa. *Elle est tellement belle* pensa-t-il intérieurement avant de secouer la tête. Doucement, il trotta en sa direction, ralentissant son allure au fur et à mesure. La jument l'avait entendu, c'était certain. La rassurant, Pearl se posa à ses côtés, croisant son regard étoilé. Un regard pur et attirant que le dominant aimait, et sa crinière blanche qui caressait la nuit avec une telle légèreté rendait cette soirée vivante. Ushuaïa était un ange, et Black Pearl un démon. C'était comme cela que pensait l'étalon noir, dans un sens plus physique que mental.

"Bonsoir Ushuaïa
, dit-il tout simplement, d'une voix grave et portante. Son coeur s'était ouvert une fois de plus. Mais il restait indemne, peu importe la situation, il était un dominant. Que fais-tu ici ? Tu es bien loin de chez toi."

Le croisé regarda les étoiles. Après tout, elle avait bien le droit de profiter aussi. Leur corps n'était qu'à quelques centimètres de se toucher, et Pearl pouvait presque ressentir la chaleur de ce dernier.

"Cependant, cela me fait réellement plaisir de te voir une nouvelle fois. Il lui sourit, avant de reporter son intention vers les étoiles. Tu n'as pas choisi le pire endroit, bien au contraire. La rivière étoilée ravit tout le monde."



Il était heureux de la revoir oui. Mais il ne savait pas réellement ce que signifiaient ses sentiments. Étaient-ils ainsi, ou bien plus forts qu'il ne l'aurait imaginé ?





_________________
"Tu es très cher à mes yeux Rajaah, peu importe où ton esprit ira, mon âme le suivra. "

Avatar_Lily ♥ Signature_ Rajaah ♥
Spoiler:
 
Black Pearl
http://dorypiio.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ushuaïa
Fondatrice
avatar
Ushuaïa
Messages : 223
Points : 423
Jeu 27 Juil - 13:57
sous le regard des étoiles


Je ne me retourne pas, n'osant pas faire face à un équidé sûrement sauvage et peut-être énervé du fait que je sois certainement sur son territoire, mon souffle est court, mais cela ne se voit que très peu, ma si belle crinière blanche vole au gré du vent, et c'est seulement mon immobilité absolue qui prouve ma crainte. Puis je le vois, juste à côté de moi, cet étalon qui a fait chavirer mon cœur dès le premier jour où je l'ai vu, lorsque nous étions encore que des poulains sans défense, dans ce bon vieux fort dit hanté par les chevaux de ma tribu. Je pense d'ailleurs souvent à lui, et notamment de la fois où il m'a sauvé la vie, me sortant de cette rivière aux âmes perdues, et je crois qu'ils compte vraiment beaucoup pour moi, mais en réalité, je n'en sais strictement rien, je ne suis peut-être que stupide. Oui, c'est vrai, je ne sais pas si ce que je ressens pour lui est aussi fort que je le pense, et encore moins si cela est réciproque de son côté, je suis simplement perdue.

Mon sourire se mit à s’agrandir dès le moment où l'étalon noir prononça mon nom de sa voix grave, mais pourtant rassurante, et mon regard se trouvait être bien plus pétillants que jamais, ce dernier étant posé sur ses si beaux yeux dorés. Je le dévisage d'un simple coup d’œil, et je remarque qu'il est toujours aussi beau que le jour où j'ai dû lui dire au revoir, l'ayant aidé à s'échapper de l'emprise de ses bipèdes qu'il n'aimera peut-être jamais, mais qui l'ont cependant marqué à vie avec de la peinture rouge, toutefois avec le cœur lourd et rempli de beaux souvenirs. Je lui dis à mon tour bonsoir, et réponds ensuite à sa question banale, mais qui n'en reste pas moins importante que d'autres.

━ J'avais simplement besoin de prendre l'air, dis-je avec un petit sourire mais pas moins sincère sur les lèvres, et toi, que fais-tu ici, si tard dans la nuit ? demandais-je d'un air interrogatif.

Tandis qu'il admire les si belles étoiles du ciel, je le regarde discrètement, et je frissonne ensuite légèrement, venant de remarquer son corps si près du mien. En réalité, je ne pourrais jamais l'aimer, tout simplement parce que cela m'est interdit, une jument indienne ne peut pas tomber amoureuse d'un étalon sauvage, c'est absurde, mais pourtant cela me désole. Non pas parce que je l'aime, au contraire, pas du tout, c'est juste que.. je ne sais pas, ou plus.

━ Je ne connaissais pas du tout cet endroit, mais c'est vrai qu'il est magnifique, répondis-je avec un grand sourire, et puis.. moi aussi, je suis très contente de te revoir, poursuivais-je après quelques instants.

Il regarde de nouveau les étoiles, et je décide de faire de même, je trouve ses petites lumières tellement belles, puis subitement, une question traverse mon esprit, et je décide alors de la lui poser.

━ Hm, pour toi, c'est quoi, ses lueurs qui brillent là-haut, dans le ciel nocturne ? demandais-je en fixant la toison argentée, pensive.

_________________
Merci énormément Pearly' d'amoureuuuuh ♥️

"C'est cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui qui m'a ouvert les yeux, me montrant que j'étais tombé amoureuse de ce sauveur, celui qui a affronté le courant de la rivière à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre".
Ushuaïa
http://rpg-spirit.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Black Pearl
Co-fondatrice
avatar
Black Pearl
Messages : 115
Points : 356
Jeu 27 Juil - 16:32
Sous le regard des étoiles



"Because you are my star"

L'étalon était percé par un sentiment profond, qui envahissait son cœur et son esprit. Il ne savait pas réellement ce que c'était, mais cette existence se faisait ressentir par un coeur qui battait lourdement, des papillons intenses qui enveloppaient son corps de caresses et de voluptés, mais surtout, un regard qui luisait au contact de la jument. Ses iris dorés enflammés par un désir inconnu se liaient à ceux de l'Indienne. Il la fixait ainsi, appréciant les étoiles qui avaient rejoint l'ardeur de ses yeux, et la beauté de ses pupilles.

Black Pearl ne pouvait s'empêcher de penser à leur première rencontre. Tous deux étaient encore bien petits. Le dominant était surpris de voir à quel point, la petite pouliche pétrifiée à son arrivée était devenue, une jument puissante, pleine d'audace et de témérité. Fermant quelques instants les yeux, il put entendre le murmure de vent qui lui soufflait à l'oreille, des mots incompris, mais surtout, il entendait la respiration d’Ushuaïa. Ses souvenirs se formèrent autour de sa venue au camp Indien, le jour il comprit que la femelle qui lui criait dessus était en réalité, celle du Fort Abandonné. D'ailleurs en y pensant, il sourit. Ses yeux s'ouvrirent de nouveau avec la même joie qui s'en évaporait. Il écouta Ushuaïa avec attention. 


"Je me baladais sur mon territoire, tout simplement, lui avoua-t-il sur un ton quelque peu ironique . En vérité, il s'agissait là d'une phrase qui vagabondait entre le mensonge, et la sincérité. Lui aussi avait besoin de réfléchir, mais il ne voulait surtout pas lui déclarer que cette raison était bien évidemment, liée à elle. Enfin, je voulais m'évader moi aussi mais, dès que je t'ai vu, je suis venu" Il marqua une pause. " J'ai failli te virer de mes terres tu sais, confia le dominant, qui rigola suite à cela, sous la pénombre et étant loin, je ne t'ai pas tout de suite reconnu."


Sous les étoiles, leurs deux corps semblaient se réunir. Perchés au bord de l'eau, leur reflet s'évadait sur la vaste rivière étoilée. A ce moment, Pearl avait une envie irrésistible de serrer la jument contre son corps, et de sentir son petit cœur battre aux côtés du sien. Cependant, il s'obtint. Perdu au fond de ses pensées, il ne savait pas si il l'aimait ou non, et si ses sentiments étaient réciproques. Lorsque Ushuaïa lui avoua qu'elle était elle aussi contente de le revoir, l'étalon noir lui sourit, plongeant son regard endiablé dans celui de l'ange, avant de tourner la tête vers les étoiles.

"Cet endroit me plaît beaucoup aussi.  Les boules célestes brillaient de mille-feux, et éclairaient de leur intense lumière, la gloire de l'étalon, et la beauté de la jument. Ce lieu est sûrement le préféré de mes terres, c'est souvent ici que je m'évade. Comment ne pas résister à ce spectacle ? "


Le croisé sourit. Les deux chevaux fixèrent les étoiles de leur regard épanoui. La jument lui avait posé une question qui le laissa bouche-bée quelques instants. Son père lui avait bien raconté des choses sur ses astres, mais qui pourrait y croire ?

"Un jour, mon père m'a raconté qu'il s'agissait de présences de vie, sous forme astrale, et que toutes ces boules célestes représentaient des équidés ayant rendu l'âme. Et si sa mère était là haut elle aussi ? Était-ce seulement vrai ? Pearl reporta son intention sur Ushuaïa. Tu sais, les chevaux sauvages ont eux aussi des croyances. Nous pensons que ces lueurs qui brillent dans le ciel, sont un cadeau de nos divinités. Chaque mort ayant mérité sa place parmi les étoiles, aurait le privilège d'errer à jamais dans cette toison bleu. Ainsi, ils peuvent veiller sur nous."


C'était sûrement difficile à croire, mais l'étalon le pensait vraiment. Il se demandait seulement ce que la jument en pensait. Certes, il avait passé du temps près des Indiens, mais quelques réponses lui étaient encore inconnues.


"Si une étoile filante apparaît dans le ciel, fais un vœu. Les chances pour qu'il se réalise seront meilleurs."lui déclara-il, souriant. C'était le secret de ce lieu, et l'étalon voulait le partager avec elle. Black Pearl se colla un peu plus de l'Indienne, espérant qu'elle ne le rejetterait pas. Leur robe se touchait, et leur visage était bien plus près encore. Le dominant fixa les étoiles, avant de percer le mystère qui se cachaient dans les iris éclairés de la belle jument. C'est à ce moment qu'une étoile filante fila à toute allure dans le ciel. Pearl ferma les yeux, et fit son vœu.


_________________
"Tu es très cher à mes yeux Rajaah, peu importe où ton esprit ira, mon âme le suivra. "

Avatar_Lily ♥ Signature_ Rajaah ♥
Spoiler:
 
Black Pearl
http://dorypiio.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ushuaïa
Fondatrice
avatar
Ushuaïa
Messages : 223
Points : 423
Ven 28 Juil - 14:38
sous le regard des étoiles


Tant de questions trottent dans ma tête et pourtant, nombreuses seront celles qui resteront sans réponse. Je me demande cependant vraiment pourquoi est-ce qu'il voulait s'évader, étant terriblement curieuse. Je lâche alors un petit rire suite à sa remarque, doux mais sincère, je pense que s'il avait essayé de me chasser de son territoire, ne m'ayant pas de suite reconnu, je me serais vraiment bien marrer ! Puis le regard discret de l'étalon noir m'interpelle, mais je ne dis toutefois pas un mot, mon corps se contentant juste de frissonner légèrement.

━ C'est vrai que rater un moment comme celui-ci serait vraiment dommage, lâchais-je doucement afin de lui répondre en le regardant intensément, encore pensive, mais le passer sans toi aurait été bien plus triste, poursuivais-je dans un souffle presque inaudible, fixant encore une fois le ciel.

Puis, sans vraiment le vouloir, je plonge à nouveau mon doux regard dans le sien, mes yeux se montrant toujours aussi pétillants, et c'est à ce moment-là que je réalise à quel point cet étalon m'a manqué. Je ne sais pas trop quelle relation je détiens avec lui et ce qu'il en pense, notre histoire étant plutôt ambiguë, mais ce qui est certain, c'est que je tiens énormément à lui. Je finis par détourner mon regard de ses yeux dorés afin d'admirer tout comme l'étalon les étoiles qui s'offrent à nous, lui posant ensuite cette question à laquelle il répond une des versions de mes nombreuses pensées. Oui, parce que moi, j'ai plusieurs visions des étoiles, c'est étrange, mais je suis comme ça, j'ai toujours différentes hypothèses.

━ D'accord, répondis-je simplement en apprenant la particularité de ce si bel endroit.

Alors que son corps se rapproche un peu plus de moi, je décide de ne pas bouger d'un millimètre, montrant que je ne suis donc pas contre. Puis il y a cette étoile filante qui traverse le ciel à la vitesse d'un éclair et je la regarde de mes yeux illuminés de joies, faisant mon souhait utopique et sûrement stupide.

━ Tu l'as vu, tu l'as vu ?! dis-je toute contente en sautillant un peu partout comme si c'était le plus beau jour de ma vie, m’avançant ainsi dans l'eau étoilée de la rivière.

Mes yeux se posent alors sur les siens, je viens d'avoir une idée et je compte bien lui en faire part. Je me mets à sourire, me sentant aussi libre qu'un oiseau, et commence à galoper au bord de l'eau en m'arrêtant ensuite afin de regarder de mes yeux de gamine le bel étalon en face de moi.

━ Bah alors, tu viens ou t'attends le déluge ? lançais-je dans un rire véritable et enfantin.

Je repars rapidement, montant sur la première butte de terre que j'aperçois afin de me stopper, très peu essoufflée. Je tourne ma tête et mon regard croise le sien, et je pense que pour rien au monde j'échangerais cette journée avec une autre. Je ne dis rien, tout simplement parce que le silence est parfois le plus beau des messages.

_________________
Merci énormément Pearly' d'amoureuuuuh ♥️

"C'est cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui qui m'a ouvert les yeux, me montrant que j'étais tombé amoureuse de ce sauveur, celui qui a affronté le courant de la rivière à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre".
Ushuaïa
http://rpg-spirit.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Black Pearl
Co-fondatrice
avatar
Black Pearl
Messages : 115
Points : 356
Sam 29 Juil - 15:01
Sous le regard des étoiles



"Because you are my star"

L'étalon noir, le regard rempli d'étincelles, frémissait en cette nuit de pleine lune. Tout était calme, le murmure de l'eau chantait comme une mélodie abyssale, le ciel intense unissait les astres glorieux des âmes venues d'ailleurs, et là, au bord de l'eau se tenaient les deux équidés, aussi silencieux que la rivière. Black Pearl se sentait rassuré et heureux, Ushuaïa était à ses côtés, c'était tout ce dont il demandait. La jument le fixait de ses yeux nocturnes, et pourtant si enflammés que le corps du dominant tressaillit. Il avait juste l'envie de lui dire que, c'était elle la plus belle sous la pleine lune, que c'était elle qui avait la voix la plus douce, mais à la fois la plus coriace qu'il n'avait jamais entendu, que c'était elle qui faisait battre son petit coeur de pierre, mais surtout, qu'elle était celle que Pearl attendait depuis longtemps. Ses sentiments se faisaient bien forts pour la jument, à tel point qu'il ne savait pas réellement ce que cela signifiait. Écoutant l'Indienne en fixant les étoiles, l'étalon noir fronça les sourcils, le regard enveloppé d'une incompréhension à la fois perplexe, mais aussi inattendue. Non, il n'avait pas rêvé. Elle venait de lui dire que sa présence ici lui faisait plaisir. Il ne savait pas quoi dire, perdu, évaporé de ce monde, il l'observa tout simplement, lui souriant.

"Heureux que tu te plaises ici lui déclara-t-il, tout pensif. Tu seras à jamais la bienvenue ici, et ta présence en ce jour est aussi importante que les étoiles en cette nuit" Le dominant plongea son regard doré dans le sien. Cette phrase avait été dite sur un ton calme et doux, et aussi sincère que ses sentiments. Lorsque Black Pearl avait rapproché son corps du sien, la jument ne le repoussa pas. La chaleur des deux équidés ne formaient plus qu'un, l'ange et le démon s'étaient aimés, ou presque.

L'étoile filante traversa le ciel à toute allure, gravissant le mont périlleux du vide, pour retourner dans son globe céleste. Pearl ne put s'empêcher de rire suite à la réaction de la jument, c'était un rire passionné qui le fit sourire encore. Ushuaïa le faisait rire il fallait l'avouer.


"Oui oui, je l'ai vu Ushuaïa, lui répondit-t-il le sourire aux lèvres . La jument sautillait partout, elle semblait heureuse et excitée, ce que Pearl appréciait. Il se rappelait d'elle ainsi, une jument forte et téméraire, sachant briser l'amplitude du vent lorsqu'il le fallait, mais sachant aussi accepter les rayons du soleil sur sa douce robe. Les étoiles filantes sont la clé d'un pouvoir mystique. Il faut faire son vœu."

Sous le ciel enchanté, Pearl ferma les yeux. Son souhait avait été fait sous le clair de lune. Lorsqu'il les ouvrit de nouveau, il fixa Ushuaïa. Il s'était adressé à l'étoile avec passion. * Ainsi est mon vœu, celui d'être à jamais aux côtés de mon trésor enfoui au fond de l'océan, pour qu'un jour les vagues nous ramènent sur la baie, plus proche que jamais*. Oui, il était sûr, sûr de ce qu'il voulait le plus au monde. Il croyait en ce pouvoir bien plus qu'il croyait à tout autre chose. La jument se mit à sautiller au bord de l'eau, valsant avec les gouttes d'eau. Pearl plissa les yeux, penchant légèrement la tête. Il la trouvait pétillante et bien plus énergique que lui. Pourtant, oui, il l'aimait comme elle était. Sans plus attendre, il acquiesça, se cabrant pour ensuite rejoindre la jument sous le flue de la rivière. Elle se stoppa sur une bute de terre, et Pearl ne la fit pas attendre plus longtemps. L'étalon se mit à l'éclabousser, ses sabots dansaient avec l'eau, son coeur battait aussi vite que le courant marin. Il aimait la charrier. Mais soudainement, ses gestes se stoppèrent. Ses iris croisèrent ceux d’Ushuaïa avec une sincérité profonde et vraie.  Il alla se mettre en face d'elle, pour que leur visage ne se retrouve qu'à quelques centimètres.

"Ushuaïa, il faut que je te dise quelque chose.  Il respirait un bon coup avant de fixer quelques secondes les étoiles. Il reporta ensuite son intention sur la charmante demoiselle, et dit, d'une voix grave, mais calme : Tu m'as manqué. Depuis la toute dernière fois, je ne cesse de penser à toi. Au delà de mes souvenirs, je me rappelle de mes sentiments, qui m'ont révélé qu'un jour je tenais à toi. Si tu as besoin de moi, sache que je serais là, certes, loin de tes terres, mais proche de ton coeur."


Le croisé sourit. Il devait lui dire tout cela. Ce n'était pas forcément une révélation amoureuse, enfin, il ne savait pas ce que c'était. De la sincérité ? De la passion ? De l'amitié ? De l'amour ?
Ce qui devait être dit était dit. Il se sentit un peu ballonné sur le coup, ayant comme doute la réaction de la jument. Pearl tourna la tête, fixant l'eau qui s'évadait au loin.

"Viens nager avec moi. rétorqua-t-il, le regard perché au seuil du sien. Viens."


Il savait ce qu'il faisait. Il voulait simplement nager en sa compagnie, profiter avec elle du temps qu'il leur restait avant qu'elle ne reparte chez elle, encore une fois, sans réelle certitude qu'il la revoit un jour. L'étalon noir s'engouffra lentement dans l'eau, tournant la tête pour voir si la jument allait la suivre, ou pas.





_________________
"Tu es très cher à mes yeux Rajaah, peu importe où ton esprit ira, mon âme le suivra. "

Avatar_Lily ♥ Signature_ Rajaah ♥
Spoiler:
 
Black Pearl
http://dorypiio.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ushuaïa
Fondatrice
avatar
Ushuaïa
Messages : 223
Points : 423
Mar 1 Aoû - 15:36
sous le regard des étoiles


Il venait de dire que ma présence en ce jour était aussi importante que les étoiles en cette nuit, et les divinités savent à quel point les petites lumières qui brillent dans ce ciel nocturne sont si précieuses selon moi. Lorsque ses yeux dorés ont commencé à fixer les miens, je n'ai pu m'empêcher de détourner le regard au bout d'un instant, tout simplement car j'avais peur, peur de tomber amoureuse de cet étalon, les paroles que je pense sacrées de mon modèle se répétant sans cesse dans mon esprit.

L'amour est une faiblesse
Tu ne peux tomber amoureuse de ton ennemi

C'était pourtant cela le tout premier vœu que je venais de souhaiter, redevenir celle que j'étais autrefois, cette jument aussi rayonnante de bonheur qu'inconsciente, mais qui aimait toutefois ses proches à en mourir, qui se faisait des amis facilement et en seulement quelques secondes, et qui pouvait également tomber amoureuse de n'importe quel étalon passant devant ses jolis yeux, son regard d'enfant sur le monde prenant bien trop souvent le dessus. C'est un souhait complètement stupide, je vous l'accorde, mais il n'en reste pas moins beau, malgré que cela soit enfantin et surtout impossible. Car non, effectivement, je ne reviendrais certainement jamais l'Ushuaïa d'antan, je suis bien trop les conseils de l'ancienne monture de la fille du grand Chaman à la lettre pour ça, et cela est peut-être bien mieux pour moi.

Mais après tout, qui n'a pas le droit de rêver ?

Je me suis ensuite arrêté sur une butte de terre et l'étalon se dépêcha de me rejoindre, m'éclaboussant au passage, ce qui me fit râler, mais rire en même temps, comme une enfant. Je me mis alors à rêver de pouvoir arrêter le temps afin de rester ainsi pour toujours, heureuse comme jamais je ne l'ai été auparavant. Puis sans que je ne m'y attende, l'étalon se positionna en face de moi, son doux visage se trouvant à présent à seulement quelques centimètres du mien, et il m'annonça alors qu'il avait quelque chose à m'annoncer, et à écouter mon cœur tambouriner à toute allure dans ma poitrine, je me suis dit à ce moment-là que l'on pouvait mourir de ses simples paroles.

Je.. toi aussi tu m'as beaucoup manqué, dis-je, la panique me submergeant petit à petit, étant chamboulé par ses mots, et malgré la distance, je ne cesserais jamais de penser à toi, poursuivais-je dans un souffle, détournant ensuite mon regard du sien.

J’hésite ensuite à m'enfuir d'ici, mon cœur battant d'un rythme bien plus qu'affolé, mais je ne peux pas, étant comme empêché par une force inconnue, et je décide alors de le suivre dans l'eau, toute gênée pour une des rares fois de ma vie, nageant alors avec l'étalon noir.


_________________
Merci énormément Pearly' d'amoureuuuuh ♥️

"C'est cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui qui m'a ouvert les yeux, me montrant que j'étais tombé amoureuse de ce sauveur, celui qui a affronté le courant de la rivière à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre".
Ushuaïa
http://rpg-spirit.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Black Pearl
Co-fondatrice
avatar
Black Pearl
Messages : 115
Points : 356
Mar 1 Aoû - 23:06
Sous le regard des étoiles



"Because you are my star"

L'étalon regardait le ciel avec passion. Il l'admirait. Ces petites lueurs illuminées lui caressaient les yeux, d'un simple coup de foudre, ses pupilles se dilatèrent à l'affut de ce spectacle si pétillant. En compagnie d’Ushuaïa, il se sentait bien. D'ailleurs, cette dernière paraissait pensive et toute gênée. Black Pearl fronça les sourcils, peut être qu'il aurait du se taire, parfois le silence étant la meilleure solution. Elle détournait le regard, sans que le dominant ne puisse comprendre pour quelle raison.

a ne va pas ? lui demanda-t-il, l'air peu convaincant. Tu m'as l'air peu rassurée" Le dominant plongea son regard doré dans le sien. Il ne comprenait plus rien, elle qui était toute souriante, avait remplacé son sourire par une mine perdue au fond de l'océan.

Cependant, la jument retrouva peu à peu son goût pour l'aventure. Elle s'aventura au bord de l'eau, et Pearl la suivit. Son coeur battait la chamade, il ne s'amusait pas souvent comme cela. Il aurait voulu que le temps se fige, laissant le passé s'éloigner, et le présent faire de ce lieu, toute une vie entière. La rivière était le parfait miroir des constellations, bientôt, Pearl avait l'impression que les étoiles se tenaient juste à ses côtés. Son esprit se liait avec le ciel, la lueur du soir régnait à présent dans son coeur, et ce dernier voulait rejoindre celui de la jument pour toujours. Black Pearl frissonnait, l'eau était plutôt fraiche mais agréable. Seuls ses pattes s'étaient engouffrés dans le bleu de la rivière pure. Il avait avoué à Ushuaïa des sentiments profonds, mais encore brouillés par le doute. Une partie de lui s'était libéré, et toute cette charge qu'il gardait avait rejoint l'espace. Ce que révéla la jument à son tour le fit sourire. Elle paraissait si étrange cependant, comme si elle ne savait plus quoi faire. L'étalon noir ne dit rien, préférant s'engouffrer un peu plus dans l'eau, attendant l'Indienne avec impatience. Son coeur était divisé en deux. La première partie était celle qui lui disait de fuir ces sentiments, d'accepter le fait que jamais il ne pourrait l'aimer. La seconde résistait, elle lui disait de plonger au delà de l'horizon, d'épargner le doute et de poursuivre vers la certitude. Avançant lentement, l'eau montait à présent jusqu'à ses flancs. A ce moment il se stoppa, fixant la jument à ses côtés. Il la trouvait si magnifique.

"Nageons ensemble veux-tu ? , lui dit-il d'une voix calme et apaisante. Black Pearl s'aventura dans l'eau, battant de ses membres pour contrer face à la force de l'eau. Il gardait un œil sur la jument. Il se souvint encore du jour elle était tombée dans la rivière. Pearl ne voulait plus que cela arrive. Les constellations se reflétaient sur les robes des deux équidés, l'un aussi noir que la nuit, et l'autre aussi pur que le jour. Le dominant appréciait nager en sa compagnie. Quelques instants plus tard, Black Pearl se retira quelque peu, juste assez pour qu'il puisse toucher terre. Il attendait qu’Ushuaïa le rejoigne. J'aimerais que ce moment ne cesse d'exister. "

Sous un ciel harmonieux, il plongea son regard doré dans celui de la jument. Il avait envie de la serrer contre lui, de ne faire qu'un avec elle. Mais encore une fois, quelque chose l'interdisait de le faire. Pourtant, Pearl secoua la tête, faisant voler gracieusement sa crinière. D'un pas serein, il s'approcha de la jument.

"Ushuaïa, je ...  Il respira un bon coup, ne savant pas réellement quoi dire.  Comment se porte ta tribu ? "


Le croisé aurait voulu se taper contre une pierre. Il souffla discrètement, plissant les yeux quelques instants. Ces mots étaient sortis tout seul, mais en même temps, il était vrai qu'il n'avait pas demandé des nouvelles de sa famille. L'étalon remarqua toujours cet air perdu sur le joli visage d’Ushuaïa. Ce n'était pas de la tristesse, ni de la colère, mais bien un doute. Le dominant se posa à ses côtés, collant son corps au sien. Cette fois, il câlina de son museau le front de la jument, respirant cet air si frais qui se dégageait d'elle. Il se ravisa par le suite, se contentant de lever la tête pour explorer le vaste ciel. C'était là un acte doux et bref, mais bien un contact physique qu'il n'avait pas pu éviter. Il ne dit rien, attendant. Son corps frémissait, il avait fait cela sans vraiment sans rendre compte .





_________________
"Tu es très cher à mes yeux Rajaah, peu importe où ton esprit ira, mon âme le suivra. "

Avatar_Lily ♥ Signature_ Rajaah ♥
Spoiler:
 
Black Pearl
http://dorypiio.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ushuaïa
Fondatrice
avatar
Ushuaïa
Messages : 223
Points : 423
Mer 2 Aoû - 23:48
sous le regard des étoiles


Je crois que ce que je ressens envers cet étalon est la copie exacte de ce que m'avait raconté ma mère, quand elle me parlait de papa, il y a maintenant bien longtemps, vu que cela remonte au temps où je n'étais encore qu'une jeune pouliche inconsciente. En fait voilà, je crois que je suis amoureuse, j'en suis peut-être même certaine, car j'ai cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui, du moment que cela ne s'arrête pas, mais aussi de m'imprégner de son odeur et de rire avec cézigue comme s'il n'y avait personne autour de nous, car avec Black Pearl, parce que c'est ainsi qu'il se nomme, je suis heureuse, alors que quand il n'est pas auprès de moi, je ne cesse de penser à ce dominant en regardant les étoiles, souhaitant fortement qu'il soit là, à me parler de sa voix si grave et si calme en même temps qui me fait frémir à chaque fois. Sauf que c'est tout cela qui me fait peur, ses sentiments terrifiants mais extraordinaires à la fois et cet amour peut-être non réciproque, car au final je ne le connais que très peu cet étalon qui a fait chavirer mon cœur dès l'instant ou mon regard a croisé le sien. Puis aussi déjà parce que l'amour, c'est comme le soleil, cela apporte de la chaleur sur tout le corps, ça éveille les âmes et apporte comme une lumière de bonheur pour toute la journée, mais quand cela disparaît, l'amour emporte tout ce qu'il y a de bon, et il ne reste alors plus que des milliards de petits souvenirs, souvent surnommés « étoiles », mais aussi parce que j'ai tout simplement peur d'aimer, d'être proche de lui et de finir par tout détruire, brisant également la promesse que j'ai faite autrefois à mon modèle, Azleyda, qui est de ne jamais aimer, car cela pourrait me briser en mille petits morceaux, ce qui est totalement vrai selon moi.

━ Si, bien sûr que si, je vais très bien, répondis-je en le regardant de nouveau, un peu troublée, avec un sourire presque faux, mes pensées étant complètement ailleurs.

Nous allons alors dans l'eau, et j'en profite pour y voir le reflet de la lune et de ses si belles constellations contrastant avec le ciel nocturne, et je rêve alors d'errer dans les hautes montagnes du Cimarron, regardant la voûte étoilée afin d'admirer les cieux en marchant dans l'herbe à pas silencieux, avec bien évidemment lui, cet étalon ténébreux au regard d'or. Puis je repense alors à notre passé, à notre vécu ou tout simplement à notre histoire, qui vient pourtant tout juste de démarrer, car elle est loin d'être terminée. Je songe à chacune des étapes de notre début d'aventure, notamment au jour où il m'a fait peur pour la première fois au fort abandonné, cet endroit où nous avons discuté durant des heures et partagés de nombreux secrets plus stupides les uns que les autres, jusqu'à finalement rentrer chez nous, la nuit arrivant à grands pas, puis aussi à son arrivée dans le camp des Indiens, du fait que je ne l'ai pas directement reconnue et du moment où je l'ai engueulé, l'étalon ayant mordu méchamment ma cavalière. Je pense également à notre marché, à nos balades dans les terres de ma tribu, à notre soirée sacrée au mont lumineux, et à bien d'autres souvenirs.

━ J'aimerais également arrêter le temps afin de rester ainsi pour l'éternité, dis-je d'une voix douce et sincère en le rejoignant dans l'eau.

Je frissonne alors, repensant à la mort de mes parents et à ma chute dans cette rivière aux âmes perdues, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, je n'ai pas peur, car je suis à ses côtés et que j'ai cette sensation que rien ne peut m'arriver du moment que je reste auprès de lui. Après tout, il est mon sauveur, celui qui a affronté le courant à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre. Il plonge alors de nouveau son regard doré dans le mien et prononce mon nom, faisant tambouriner plus vite que jamais mon cœur dans ma poitrine, mais décevant ensuite ce dernier avec cette simple question.

━ Oh euh.. elle se porte bien, nous avons de nouveaux poulains, mais la canicule rend la végétation bien plus vulnérable, l'herbe devenant de plus en plus brune, répondis-je simplement.

Je remarque ensuite qu'il est un peu gêné, certainement parce qu'il ne savait pas vraiment quoi dire et a alors posé cette question banale, mais cela n'est pas grave. Le contact de son museau sur mon front me fit devenir statue, ma respiration se stoppant et mon cœur explosant, mais lorsqu'il se ravise, je me sers un peu plus contre lui, lui montrant ainsi que j'approuvais ce rapprochement.

━ Et toi, comment se porte ta Ô grande harde ? demandais-je en rigolant doucement.

J'en suis à présent certaine, rien n'est plus beau que de rire en compagnie de l'être qui bouleverse notre cœur chaque seconde de notre existence, et que l'on aime bien plus que beaucoup d'autres, du moins plus que soit même, à être capable de mourir pour cette personne s'il le faut.

_________________
Merci énormément Pearly' d'amoureuuuuh ♥️

"C'est cette sensation étrange ou mon cœur bat la chamade à chaque fois qu'il me regarde intensément, cette envie constante de le voir et de discuter de tout et n'importe quoi avec lui qui m'a ouvert les yeux, me montrant que j'étais tombé amoureuse de ce sauveur, celui qui a affronté le courant de la rivière à ses risques et périls afin d'empêcher ma descente aux enfers à laquelle je ne pensais certainement pas survivre".
Ushuaïa
http://rpg-spirit.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Black Pearl
Co-fondatrice
avatar
Black Pearl
Messages : 115
Points : 356
Jeu 3 Aoû - 22:39
sous le regard des étoiles




"Because you are my star"


L'étalon respirait l'air si frais d'un soir de pleine lune. Les lucioles berçaient le mouvement rituel du courant, et la mélodie du vent caressait l'herbe humide et fine. Black Pearl, si il le pouvait, se serait jeté à travers la voie céleste, bravant les étoiles pour rejoindre les nébuleuses. Il aimait savourer le goût intense du calme, et se sentir libre. Aux côtés d'Ushuaia, il oubliait toutes ces peines et ses craintes. Il en était sûr, au fond de lui, il l'aimait, et bien qu'il gardait ce secret, il ne pouvait le nier. Il résidait dans son cœur, se battait pour l'amour et la justice. C'était une sorte de petite boule d'énergie qui traversait son corps, naviguant entre feu et glace. Une fois il devait se rendre à l'évidence, il brûlait d'amour pour la belle indienne. Une autre fois, c'était un doute profond qui s'installait en lui. Il n'avait jamais éprouvé ce sentiment là, et il pouvait d'ailleurs, même pas l'expliquer. En toute évidence oui, il la voulait dans sa harde, pour qu'elle reste avec lui toute sa vie.

Black Pearl fixait la jument. Elle venait de lui affirmer qu'il n'y avait rien et d'ailleurs, elle semblait bien plus sûre d'elle, bien que son sourire la trahissait pleinement. L'étalon noir se contenta de lui sourire, bien plus rassuré. Ensemble, ils se jetèrent à l'eau, profitant du bonheur qui chevalait leur cœur. Les yeux du dominant ne quittèrent pas la jument, veillant sur elle à chaque instant. Il se souvint encore, de ce regard qu'elle avait lorsqu'elle pensait ne plus faire partie de ce monde, de cette tristesse et peine qui régnaient dans ses iris, et de cette lueur d'espoir à la fois qui néanmoins, éclairait ses pupilles d'un simple jet. Elle aussi voulait que ce moment se fige dans le temps, et Pearl sourit.


"Je crois en l'éternité, lui souffla-t-il de sa voix grave, doucement. Il parlait très lentement, sûrement épuisé par cette nage qui semblait durer toute une vie. Il prononçait des murmures.  L'éternité existe, elle est présente dans nos mémoires, se ressent dans notre cœur, se voit dans les étoiles, et se fige dans notre âme" Il marqua une pause. " Cette éternité, j'aimerai la vivre avec toi"


Cette dernière phrase avait été citée très calmement, et presque incompréhensible. Cela dit, il était fort probable que la jument l'ait entendu. D'un élan prospère, l'étalon noir avait rejoint la baie, ses sabots frôlant la brise abyssale. Il plongea son regard doré dans celui de la jument. Toutes les étoiles semblaient s'y refléter, tant l'harmonie et la beauté songeaient dans ses yeux. Elle était plus que magnifique, ce moment était aussi magnifique, et il venait de tout gâcher avec sa question. Il soupira. Et lorsque Ushuaia lui répondit, le mot "poulain" s'était gravé dans sa mémoire. Il n'avait jamais songé à avoir des poulains, trop occupé à servir sa harde pour le mieux. Comment pourrait-il gérer ces petits monstres sans queue ni tête ? 

"Oui, la canicule se fait fortement ressentir en ce moment. Les équidés de sa harde s'en plaignaient souvent d'ailleurs, l'herbe était sèche, la fraicheur de l'eau se faisait moins propice. Cependant, si ta tribu se porte bien, c'est l'essentiel. Comment va ta cavalière ? "


Le croisé avait rigolé. Il l'avait mordu le jour où il était venu au camp Indien, et il se souvint très bien de la voix abrupte et violente de la jument. Suite à l'approche délicate de l'étalon, Ushuaia ne la rejetait pas. Bien au contraire, elle se serra plus contre lui, et ce qui le fit frémir. Il aimait sentir la chaleur de son corps se fondre avec le sien. Il ne désirait que cela à présent, rester aux côtés d'Ushuaia pour l'éternité. Suite à sa question, Black Pearl rigola. C'était là un rire sincère qui se faisait sentir de sa voix grave mais si rassurante. Il fixa les étoiles.

"Tout va pour le mieux, bien que la chaleur étouffe le troupeau. glissa-t-il après lui avoir souri. La paix règne depuis quelques temps déjà, le soleil se lève et se couche sans guerre, et la lune explore le vaste univers de sa lueur si rassurante. J'espère simplement que cela va durer, même si il faut que je récupère ce qui m'appartiens."


C'était là un problème à résoudre. Le dominant de la harde du Nord  lui avait très clairement volé son territoire. Bien que cela ce soit déroulé entre Spoon et Dionysos, Black Pearl avait suivi les traces de son passé, et il y avait une terre que Spoon avait réussi à récupérer : La plaine orageuse. L'étalon comptait bien s'en éprendre, quitte à se battre. Néanmoins, il attendait, pensant qu'un jour de guerre ne devait pas arriver un jour de paix. Il détourna le regard, le regard planté dans celui de la belle. Son museau caressait son encolure remontant ainsi jusqu'à son front, une nouvelle fois. Cela dit, il mordilla légèrement son oreille au passage, histoire de la faire rire. Il ne pouvait que la contempler comme on contemplait  les étoiles.

"Ushuaia ... Il se colla un peu plus d'elle. Il marqua une pause assez longue, mais tellement nécessaire à ses yeux. Ses paroles devaient être prononcées calmement.Tu es magnifique. Jamais je n'ai vu une jument aussi remarquable, tu es le parfait miroir d'un soleil resplendissant. Ta robe luise sous le contact de la lumière nocturne, et tes yeux, tes yeux je ne peux les quitter. Ils m'attirent comme le feu attire la glace, rien n'efface leur frêle éternelle. Je n'y vois que des étoiles qu'on veut à tout prix toucher, des lueurs si intenses qu'on désire s'en éprendre. Tu es juste la jument la plus belle à mes yeux, cela ne changera pas ... Je ...  Il se stoppa. Il allait dire quelque chose qu'il ne voulait pas dire, du moins pas encore. Tu es quelqu'un à qui je tiens énormément et si il y a une chose que je ne veux pas perdre, c'est toi.

Son regard se porta sur les étoiles. Il ne savait pas comment Ushuaia allait réagir. Il avait peur, oui, peur. Il était certes, courageux et n'avait peur de rien. Mais aujourd'hui si, il avait peur de la perdre, parce qu'il l'aimait. 




_________________
"Tu es très cher à mes yeux Rajaah, peu importe où ton esprit ira, mon âme le suivra. "

Avatar_Lily ♥ Signature_ Rajaah ♥
Spoiler:
 
Black Pearl
http://dorypiio.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Tuto] Créez une autoroute sous votre ville
» Les officiers sous Napoléon -- votre patronyme
» une histoire de sous-couche
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
» Litterature guerre sous-marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORGOTTEN LEGENDS :: Les Territoires :: Terres de Black Pearl :: la rivière aux étoiles-
Sauter vers: